Sombre monde

Dans un monde envahit par d'ignobles créatures toutes plus horribles les unes que les autres, des guerriers de la lumière s'imposent. Qui survivra? Qui dominera? Mais surtout, prendrez-vous part à cette guerre?
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de Juliannah

Aller en bas 
AuteurMessage
Juliannah Madèr'ôrg
Humain
avatar

Nombre de messages : 50
Age : 28
Race : Humaine
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Présentation de Juliannah   Dim 26 Oct - 10:52

[N]om : Madèr’örg

[P]rénom : Juliannah

[S]urnom : Juliannah la Douce

[Â]ge : 21 ans

[S]exe : Féminin

[O]rientation sexuelle : Bisexuelle

[R]ace : Humaine ( En quelque sorte Mi-Démone )

[R]ang : Chasseuse de Démons

[D]escription Physique : Juliannah est une magnifique jeune femme, plus d’un homme est tombé sous son charme et plusieurs autres y tomberont encore, dans le futur. Commençons par son visage. Juliannah a un Fin et doux minois charmeur. Ses yeux sont brun foncé, un brun qui évoque la couleur du Bronze. Ses longs cils mettent ses yeux en valeur. Entourant ceux-ci, ce trouve un mince trait Noir, et oui, cette chasseuse de démon se maquille. Chaque matin elle se passe un peu de suit autour des yeux. Entre ses deux yeux descend sinueusement son fin nez aquilin. Ses Pulpeuses lèvres sont d’une douce couleur Rouge, cela aussi est dû au maquillage. Dans un Flacon, elle garde du sang qu’elle applique sur ses lèvres. De celle-ci s’échappe son enchanteresse voix d’ange. Ce n’est pas parce que tu es une infâme tueuse de démon que tu ne peux pas avoir une belle voix envoutante. Sa Blanche peau sans aucun moindre bouton termine la perfection de son visage. Dans son dos pendent de longs et brun cheveux. Ses cheveux sont si doux et soyeux que quelque fois, au touché, ils sont confondus avec la fourrure d’un animal mythique vivant dans les montagnes. Même si ils sont très longs, ses cheveux pourraient l’être encore plus car, elle les attache, grâces à deux poignards qu’elle entrecroise dans sa chevelure. Lors des Combats, Elle libère ses cheveux de cette emprise et se sert de ces poignards comme armes. Souvent cachés par ses cheveux, ses oreilles n’ont rien de bien spéciales appart que sur chacune d’elles est accrochées une boucle d’oreille évoquant la forme d’un aiguillon de scorpion. Passons maintenant à son corps en gros. Elle est assez grande, mais ce n’est quand même pas une géante. Ses 5’7’’ ne lui permettent pas de dépasser les hommes de son âge mais lui laisse la chance de paraître menaçante devant les énormes démons qu’elle combat. Elle est mince mais musclée. Son élancé corps fait souvent l’envi des hommes, cela est loin de lui déplaire, elle adore le plaisir charnelle. Sur son Torse s’élève deux seins aux formes parfaites, ceux-ci ne sont ni trop petit ni trop gros, juste la bonne taille. Nombreux sont les hommes à avoir touchés cette partie de son corps, avec n’importe la qu’elle du leur. Aucun poils n’écument sont corps parfaitement épilé. Son ventre est plat et dur comme le roc, nombreux sont les coups d’épée qu’elle y a reçu, Pourtant vous pourriez chercher plusieurs heures, jamais vous ne trouveriez de cicatrices qui viendraient détruire sa beauté angélique. Ses fesses, Rondes et fermes, épouses à merveilles sont corps et font pointer les regards sur elle, même de dos. Ses jambes sont fines et gracieuses, chacun de ses mouvements lorsqu’elle marche est enchanteurs. En ce qui concerne ses vêtements, elle n’en porte pas, appart une petite culotte de cuir qui cache ce qui doit être caché. Elle porte fièrement une armure qui ne cache que ses jambes ses bras, et ses seins. Ses jambières sont entièrement faites de cuir recouvert de plaques de métal hérissé d’une pointe tranchante. Elle se sert de ses jambes pour entailler son ennemi. Ses deux bras son recouvert de plusieurs morceau de métal collé sur une bande de cuir commun, la dernière plaque de métal se termine en pointe. Pour protéger ses avant-bras elle porte une sorte de « bracelet » de cuir hérissé de quelque pointe de métal. Pour cacher sa Poitrine, ou enfin une partie, elle porte un Soutien-gorge en métal. Il lui donne des seins bien ronds tout en les protégeant contre un éventuel coup d’épée. Ainsi est le corps de Juliannah.



[C]aractère : Juliannah est quelqu’un de très sociale, surtout avec les hommes, elle adore parler. C’est un bon moyen d’amasser des informations. Même si c’est une femme très sociale, elle ne sourit guère souvent. Même lorsqu’elle succombe au plaisir que lui procure l’acte, elle ne sourit pas. Le seul moment où L’on peut affirmer qu’elle sourit réellement, c’est lorsqu’elle tient la tête d’un démon entre ses doigts. Juliannah est attentive au moindre détaille lors d’un combat, elle ne laisse rien passer. Comme dit précédemment dans la présentation, Juliannah ADORE le plaisir charnel. Par touts les moyens elle essayera d’aboutir à cela, parfois en utilisant la psychologie, et parfois en utilisant son attirant corps. N’étant pas très sélective, elle est prête à le faire avec n’importe qui, qu’il soit grand ou petit, gras ou mince. Étant aussi manipulatrice et ingénieuse, elle est parfaite pour ce qu’elle aime faire. En plus de ne pas Sourire, elle ne pleure pas. Juliannah croit que pleurer est égal à montrer ses faiblesses à l’ennemi.

[G]oûts : Juliannah a des goûts très diversifié, elle aime les bonnes et les mauvaises choses. Elle adore les animaux, tant qu’ils ne la suivent pas. Elle adore aussi, comme dit plusieurs fois dans le texte, le plaisir charnel. C’est par-dessus tout ce qu’elle préfère. La sensation d’une langue sur son sexe...Wahl! Elle adore. Elle aime aussi le goût du sang, peut importe d’où il provient. La seule chose qu’elle aime plus que le plaisir charnel, c’est bien sans aucun doute possible lorsque ca démoniaque lame tranche la chaire et boit l’âme de ses victimes. Le sentiment de supériorité qui l’envahit après cela...c’est encore un miracle si, lorsqu’elle achève un ennemi, qu’elle n’est pas un orgasme.


[H]istoire : [ À venir ]

[C]ompagnie : Aucune, elle n’aime pas être accompagnée que ce soit par un animal, un humain ou bien par un quelconque être vivant. Un compagnon n’est qu’un handicape physique.

[A]rmes : Juliannah possède avec elle trois armes.

Vive-Épine : Vive-Épine est un de ses deux Poignards d’acier. C’est un Poignard plus que normaux.

Longue-Épine : Longue-Épine est la parfaite Copie de Vive-Épine appart sur un point ; Longue-Épine est plus longue que Vive-Épine d’environ dix centimètres.

SoulEater : SoulEater est une lame bien spéciale. Non seulement par son apparence insolite mais aussi par ses attributs et ses pouvoirs surnaturels. Et oui, SoulEater n’est pas une lame ordinaire qui ne fait que trancher ; Elle possède une conscience. Elle peut prendre des décisions d’elle-même, sans être tenue par une main humaine. SoulEater ne se manie pas comme une lame ordinaire, elle bouge d’elle-même dans la main de Juliannah pour mieux atteindre les ennemis qu’elle ne pourrait toucher en temps normal. SoulEater peut aussi communiquer avec Juliannah, via la pensé. Ce n’est pas tout, SoulEater ne fait pas que tuer ses Victimes, non, elle absorbe leurs âmes et donne la vitalité de celles-ci à Juliannah. Ainsi, plus Juliannah tues, plus elle devient pleine d’énergie.

[P]ouvoirs :

Éveille du Démon : Cela consiste à laisser ressortir une partie de l’âme du démon qui est prisonnier en elle de façon à en acquérir les pouvoirs (Plus grande vitesse, plus grande force, plus grande endurance etc.) ; 10% libéré : Ses yeux deviennent doré et sa pupille devient verticale. 25% : Son visage se déforme. 50% : Son corps se Déforme. 75% : Son corps est complètement déformé et elle perd maîtrise de ses pouvoirs. 99% : Elle possède le corps du démon et une mince parcelle de son esprit le contrôle encore. 100% : Le démon prend le contrôle de son corps, échangeant les rôles.

Lame Éclatante : Ce Pouvoir lui permets de détruire encore plus d’ennemis, encore plus vite. C’est un pouvoir assez simple à expliquer. Elle ne fait que laisser le démon prendre le contrôle à 90% de son bras Droit, celui-ci étant extrêmement rapide, elle peut donner plusieurs centaines de coup d’épée par seconde. Bien sûr, étant plus rapide, ils perdent beaucoup de leurs précisions.

Le Nœud Coulant de Chaire : Ceci est un sort très compliqué à faire et possible à faire qu’une seule fois par siècle. IL consiste à déterminer, par la pensé, une région donné Ex. : Les alentours d’une armée. Après cela, une brève incantation doit être prononcée. S’en suivra la rapide poussé de millier de tentacules fait de chaire qui, lorsqu’ils auront atteint cent mètres de hauteur, s’battront sur le sol et se mettront à tourner sur eux-mêmes et entre eux. Ce mouvement brayera tout corps organique, ne laissant que quelques artéfacts. Les Tentacules se retirons ensuite, ne laissant que quelque morceau de chaire derrière eux. Rien ne peut arrêter le Nœud Coulant de Chaire lorsqu’il est lancé, et rien ne lui résiste.

[A]utre : Voici à quoi ressemble le Démon qui vit en Juliannah. Pour que Le corps ne Juliannah ne rejète pas le Démon, il fallait un être ressemblant à Juliannah sur le plan Psychologique. Ce démon du nom de Xiombarg a donc la même personnalité que Juliannah. En ce qui concerne son apparence c'est éssetiellement identique à celle de Juliannah, exeptés ses cheveux Rouges, sa peau grisâtre, ses longues bottes de cuirs noir qu lui monte jusqu'en haut des genoux, et ses seins qui sont relativement plus gros que ceux de Juliannah. Il y a aussi l'envit du sang qui diffère des deux êtres, Xiombarg en veut encore plus. Xiombarg a aussi un Pouvoir assez étrange, elle peut changer de sexe. Lorsqu'elle fait cela ses hanches se ressèrent, ses seins disparaissent, ses cheveux se raccourscissent et L'essentiel lui pousse dans les pantalons...




[P]ourquoi vous vous êtes inscrit sur ce forum ? : J’en suis l’admin ? =D

[C]ode 1 et 2 : *** ******


Dernière édition par Juliannah Madèr'ôrg le Sam 8 Nov - 18:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sombre-monde.meilleurforum.com
Juliannah Madèr'ôrg
Humain
avatar

Nombre de messages : 50
Age : 28
Race : Humaine
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: Présentation de Juliannah   Sam 1 Nov - 22:38

Le vent frais fouettait le visage de Juliannah, la rafraichissant, et faisant virevolter ses longs cheveux bruns dans l’air. Elle courait dans cette prairie qu’elle avait toujours aimée depuis bientôt deux bonnes heures, mais elle s’amusait comme la première fois qu’elle était venue ici...

Je me baissai pour examiner cet étrange insecte qui s’était posé sur une fleur près de moi. Son corps, presque plat et ovale étincelait de centaine de couleur et ses ailes, battaient lentement l’air alors qu’il se nourrissait du sucré nectar de la fleur. La petite créature s’envola ensuite, allant vivre sa vie. C’est seulement en regardant l’insecte repartir vers d’où il venait que je m’aperçu à quelle point il était rendu tard, le soleil était presque totalement couché et couvrait le monde d’une douce lumière passant de l’orange au rose en passant par un rouge foncé magnifique. Je continuai de regarder le couché de soleil quelque seconde et puis je me décidai à retourner chez moi. De toute façon, mon père serait sûrement venu me chercher pour l’acte. Je quittai la nonchalante prairie pour m’enfoncer dans la dense forêt qui bordait la maison de ma famille. Je m’efforçais de courir le plus vite possible vers ma demeure, je ne voulais pas arriver en retard.

La Forêt ce faisait de moins en moins dense alors que j’approchais de la maison, finalement, j’en sortis. Je me dirigeai vers la porte et je l’ouvris. Tout était calme dans la modeste demeure que j’habitais, avec mon père. Les murs, totalement fait de rondin d’arbre, était remplis d’interstices qui laissait entrer le vent glaciale dans la maison. Ca allait être frisquet cette nuit.

Je me dirigeai vers la Chambre de mon Père, celle-ci était avant occupée par celui-ci et par ma mère. Malheureusement, elle était morte quelques années plus tôt d’une étrange maladie qui n’avait affectée qu’elle et mon père. Chez ma mère, la maladie avait été mortelle, alors que mon, après avoir passé à travers la maladie, était devenu stérile. Après Cela il avait essayé de conquérir d’autre femme, mais en vain, elle voulait que mon père leur face cadeau d’enfants forts, mais, comme il était stérile, il ne pouvait leur faire ce cadeau. Il se mit ensuite à déprimer pendant de long mois, jusqu’à ce que j’intervienne. Un jour, quelque s semaines après mon quatorzième anniversaire, il pleurait, seul, dans sa chambre - c’était l’anniversaire de maman – J’en eus assez. J’entrai dans la chambre et j’enlevai mes vêtements et ceux de mon père. Toute cette nuit mon père et moi firent l’amour. Dès lors, nous le fîmes de plus en plus fréquemment jusqu’à le faire tout les soirs.

Je poussai la branlante porte de la chambre de mon père, celui-ci m’attendais, nu. J’avais maintenant seize ans, cela faisait deux années que nous le faisions et jamais je ne m’en lassais. J’enlevai mes vêtements moi aussi et j’embarquai sur le lit de paille sur le quel je me retrouvais chaque soir. Je me mis par-dessus lui et je commençai mon travaille. Mon long et amusant travaille. Bien que ce soit mon père, le plaisir charnel avec lui n’en était pas moins amusant. Bouches, mains, langues, sexes, toutes positions confondus l’élégance importait peut lorsque moi et mon père nous nous retrouvions dans la même pièce.

Après toute une nuit de Plaisir physique, Je renfilai mes habits et je sortis dehors. « Quelle nuit ! » Pensais-je. « Je comprends pourquoi maman et papa passaient plusieurs jours ensemble, dans la chambre, sans que je ne puisse entrer. »

Le goût de la Semence de son père restait dans sa bouche, il faut dire que sur les feux de l’action c’est un délice, mais après...l’on sa rends compte que ca goûte comme l’eau de mer ou bien comme le blanc d’œuf. J’allai donc chercher une pomme, dans la forêt, autour de la maison. J’entrai dans la forêt. Le Pommier où j’allais habituellement prendre une pomme après l’acte était situé tout près. J’y arrivai en à peine quelques secondes. D’énormes et délicieuses pommes d’un rouge éclatant pendaient majestueusement le long des multiples branches de l’arbre. J’en saisis une qui était à ma porté et j’en pris une juteuse bouché. Le Sucré jus de la pomme se déversait dans ma bouche alors que je mâchais la tendre chaire du fruit. Son doux goût restant accroché à mes lèvres.

Après avoir finie la pomme, je me redirigeai vers la maison. Une âcre odeur atteint mes narines, ca ressemblait à l’odeur du bois qui brûle. Peut-être père allumait-il un feu pour préparer le dîner ? C’était dans ses habitudes de cuisiner du bœuf, dehors. Même si papa ne faisait que faire cuire de la viande, j’accélérai le pas, courant presque. Lorsque j’arrivai chez moi, aucun feu n’était allumé dans la cour, Pourtant, l’odeur de feu persistait. J’entrai précipitamment dans la maison. C’est à ce moment que j’aperçu une longue queue reptilienne qui bougeait de gauche à droite sur le plancher et sortait de ma chambre. Je sortis lentement de la maison, en essayant de faire le moins de bruit possible. « Mais qu’es-ce que c’est que ca !!? » pensais-je tout en ramassant une pierre tranchante dont je me servais à l’occasion pour la chasse avec mon père. Je rentrai ensuite une autre fois dans la maison, la chose n’avait pas bougé. Lentement, et sans faire de bruit, je m’approchais de cette créature. Je levai le bras tout en avançant légèrement de côté, de façon à me retrouver exactement derrière ce monstre reptilien. Celui-ci mangeait quelque chose, que pouvait-il bien manger ? Peut-être vidait-il tout notre garde mangé ? Non, il ne vidait pas nos réserves de nourriture. Il vidait...mon père. Ses puissantes mâchoires fendaient la chaire de mon père avec férocité, arrachant ses organes et ses entrailles en quelques coups de dents.

J’eus un haut le corps, en voyant cette immonde créature manger mon père. Heureusement, celui-ci était mort et ne souffrait pas alors que la bête lui mangeait l’intérieur. Que faire ? Si j’attaquais la créature j’avais une chance de la tué et d’inhumer le corps de mon père, mais d’un autre côté la créature pouvait bloquer mon attaque et me tuer. Alors que si je fuyais tout de suite je pourrais survivre, mais la bête aurait totalement avalée mon père.

Je pris mon courage à deux mains et, d’un coup sec, j’enfonçai la tranchante pierre dans la tête de la bête. Une giclé de sang et de cervelle sortit d’un coup de la tête du monstre et vînt tâcher mon visage. Le Sang chaud dégoulinait le long de mon visage pour finir sa route en dégoûtant sur mes seins, mes habits et finalement sur le plancher. La créature tomba mollement sur le cadavre meurtrit de mon père. Écrasant son corps. Je tombai à genoux, de chaudes larmes coulant le long de mes joues, en pleurant.

Après plusieurs minutes de pleurage, je me levai et je séchai mes lèvres avec le révère de ma manche. Je me levai et je sortis de la maison. Le corps de mon père étant inaccessible, j’allais devoir l’honorer d’une autre façon : par le feu. Il allait avoir une mort de roi. Je m’éloignai lentement de la maison et je saisi une branche morte qui trainait par terre. J’arrachai le bas de ma robe et j’enroulai le tissu à une des extrémités du morceau de bois. Je m’éloignais de plus en plus de ma maison, entrant même dans la forêt. Je Cherchais un « Hrol » Un arbre dont la sèche était hautement inflammable, on l’appelait aussi arbre de feu. Son signe distinctif était une écorce brune foncé et des feuilles orangées à l’année longue. Il ne me fût pas difficile d’en trouver, plusieurs de ses arbres poussaient dans la région entourant ma maison. Mon père était un forgeron, la sève de ces plantes lui était donc très utile. Je me tenais devant le brûlant arbre, j’y enfonçai l’extrémité entouré de tissus de mon morceau de bois. Lorsque je le retirai le tissu était imbibé d’un épais liquide brunâtre.

Je sortis rapidement de la forêt, la sève allait bientôt s’enflammer, de celle-ci c’élevait déjà une épaisse fumée noire. J’arrivai juste à temps devant ma future ancienne demeure, je lançai le morceau de bois dans la porte que j’avais oubliée de refermer. Dès que le bâton toucha le sol, une explosion réduit en cendre la maison. L’explosion fût si forte que les volets des fenêtres furent arrachés, ainsi que les portes et une partie du toit. De longue flamme s’élevait des décombres fumant du bâtiment.

Je longeais les décombres de ma demeure jusqu’à ce que j’atteindre le chemin de terre qui la reliait au village le plus près, je m’y engageai...[à Suivre dans la deuxième partie de l’histoire]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sombre-monde.meilleurforum.com
 
Présentation de Juliannah
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sombre monde :: Fiches de Présentations :: Présentation des Chasseurs-
Sauter vers: